Toutes les collections du Louvre bientôt à l’abri

27 octobre 2014

Musee_du_Louvre_1992_logoLe Musée du Louvre, maître d’ouvrage, vient de dévoiler les cinq équipes admises à concourir pour la réalisation de son futur Pôle de conservation à Liévin, à proximité immédiate du Louvre-Lens. Les agences françaises de Corinne Vezzoni et Zig Zag Architecture, hollandaise Neutelings Riedijk Architecten, britannique Rogers Stirk Harbour + Partners et espagnole Estudio Arquitectura Baeza vont désormais plancher pour créer le bâtiment qui devra mettre à l’abri les collections du Louvre.

Un an après la signature entre le Louvre, la région Nord-Pas-de-Calais et le ministère de la Culture et de la Communication d’un protocole d’intention pour la création des réserves du musée du Louvre dans le Nord-Pas-de-Calais, le projet franchit une nouvelle étape avec la sélection de cinq équipes internationales parmi 173 candidatures:

Corinne Vezzoni et Associés, mandataire (Marseille) avec Scenario-Ara, l’Atelier Jacqueline Osty et Associés, Symoe et Ingérop.
Corinne Vezzoni est notamment la conceptrice du centre de conservation et de ressources du MuCEM et des archives et bibliothèque départementales des Bouches-du-Rhône à Marseille;

Zig Zag Architecture, mandataire (Lille) avec Setec Bâtiment, Matriciel SA, Etac et Talagrand et Associés.
Seule agence locale de la sélection, les Lillois ont réalisé les archives départementales du Nord à Lille en tant qu’architecte mandataire;

Neutelings Riedijk Architecten, mandataire (Rotterdam) avec Daniel Vaniche et Associés, West Urnab Design and Landscape, DVVD, Setec Bâtiment, RFR Eléments, Kahle Acoustics Sprl et Mazet et Associés.
L’agence néerlandaise (Rotterdam) a réalisé le MAS, musée de la ville d’Anvers et son dépôt accessible, achevé en 2010;

Rogers Stirk Harbour+Partners, mandataire (Londres) avec Mutabilis Paysage, Egis Bâtiment Nord, Inddigo et VPEAS.
Richard Rogers, Pritzker 2007, est notamment l’auteur du nouveau World Conservation and Exhibition Center du British Museum à Londres livré en 2014;

Estudio Arquitectura Baeza, mandataire (Madrid) avec Architectures Raphaël Gabrion, Bollinger+Grohmann, SAS Mizrahi, RFR Eléments, Emma Blanc, Cl Infra et Gebolys.
Le Madrilène a construit le Musée de la Mémoire andalouse à Grenade, achevé en 2009.

Ces cinq équipes présenteront un projet architectural au jury qui désignera le lauréat en avril 2015.

Un des plus grands pôles de conservation en Europe

Alors que 220 000 œuvres réparties sur 8 600 m² de surfaces inondables, dans les sous-sols du musée parisien, sont menacées en cas de crue centennale de la Seine – la préfecture de Police de Paris alerte sur les risques encourus depuis 2002 – , le musée du Louvre s’apprête, avec la création de ce «pôle de conservation», non seulement à sauvegarder les collections nationales mais également à les regrouper dans un lieu unique pour la première fois de leur histoire. Il s’agira d’un des plus grands pôles de conservation en Europe: 20 000 m2 de surface de plancher, une qualité climatique exemplaire adaptée à une conservation de long terme des collections, quai de déchargement, espaces de quarantaine, chantier de collections, etc.

En construisant ses réserves à proximité du Louvre-Lens – à la fois sur les communes de Lens et de Liévin – , le Louvre renforce ses synergies avec le Louvre-Lens. Le projet sera implanté sur le site de l’ancienne ZAC Jean-Jaurès à Liévin, situé au cœur de l’Arc Vert d’Euralens, dans le prolongement du «bois pionnier» et du parc du musée du Louvre-Lens.

L’investissement est estimé à 60 millions d’euros (toutes dépenses confondues). Il sera financé à hauteur de 51% par le Louvre et de 49% par la région Nord-Pas de Calais. Le Louvre mobilisera le prochain versement au titre de la licence de marque du Louvre Abu Dhabi, sans demander de subvention à l’État.

Source : Le Moniteur

Article précédent:

Dans le cadre de l’exposition consacrée à l’impressionisme au Musée du Luxembourg, la Réunion des Musées Nationaux et Orange lancent un MOOC culturel

Article suivant:

Jean-Noël Tronc, Directeur Général devant la Commission des affaires économiques et commission des affaires culturelles