Smalldata, la Business Intelligence des grands pour les PME et TPE

07 octobre 2014

LOUVRE LENS VALLEE, LE POLE NUMERIQUE CULTUREL : Paul-Benoit, en quelques mots l’aventure de Smalldata ?

PAUL-BENOIT PERCHE : J’ai travaillé pendant plus de 10 ans chez Atos Wordline après mon doctorat, principalement sur des projets dans le domaine du décisionnel et de la BI (Business Intelligence) pour les grands comptes. J’ai vécu les explosions incroyables des outils de pilotage des activités basés sur l’exploitation des données et les gains de productivité colossaux qu’ils permettent d’obtenir.
Depuis plusieurs années, discutant avec des amis chef d’entreprise de PME ou de TPE je m’apercevais du fossé qui était en train de se creuser en terme de compétitivité pour ces petits acteurs. L’année dernière j’ai décidé de me lancer avec une idée simple : mutualiser ces outils encore chers et en personnaliser les applications pour les petits acteurs économiques. D’où l’idée de Smalldata.

 

Et aujourd’hui pas de regret ?

Absolument pas. L’activité a démarré tout de suite sur des réalisations et pour des secteurs que je n’avais pas imaginé au départ. Après la mise à disposition de CRM intelligent, la demande BI s’est confirmée autour d’outils de pilotage, notamment dernièrement pour une PME de 100 personnes du secteur automobile, ou encore pour des plateformes d’évaluation de compétence dans le secteur de la formation.

 

Mais quel rapport avec Louvre Lens Vallée ?

Il y en a plusieurs. Déjà, nous travaillons sur un projet de tableaux de bord pour le suivi commercial d’un acteur important de négoce d’objets d’art expertisés sur le web, situé à Paris. La BI mène aussi à l’industrie culturelle !
Ensuite plus globalement, mon activité est jeune et je cherchais  à m’approcher d’un réseau professionnel qui me corresponde et qui soit à ma mesure. Louvre Lens Vallée démarre tout comme moi et au sein du groupe des adhérents tous très motivés et solidaires je cherche à échanger expériences et contacts pour développer mon activité. Il reste un dernier point, le goût du culturel et la certitude que la BI au sens large est aussi un vecteur de réussite pour les futurs start-up Lensoises.

www.smalldata.info

Article précédent:

3ème Campus Européen des territoires pour la culture.

Article suivant:

Le séminaire du Louvre Lens Vallée#2ème édition « Musées et nouvelles technologies, quelles opportunités ? »