L’Écomusée de l’Avesnois se lance dans l’aventure numérique

08 avril 2014

Après une première participation au Muséomix au Louvre-Lens en novembre dernier, l’Ecomusée de l’Avesnois, le musée du textile et de la vie sociale situé à Fourmies, a décidé de poursuivre l’aventure numérique en partenariat avec le Pôle numérique culturel.

L’idée est simple : faire découvrir aux visiteurs de l’Ecomusée de l’Avesnois les innovations présentées lors de l’édition 2013 de Muséomix. Certaines ont même été adaptées au parcours de l’écomusée. Ainsi, du 15 février au 16 mars, les visiteurs ont pu tester des outils aussi ludiques que technologiques, s’amusant à découvrir de nouvelles manières d’aborder l’univers du musée et de la culture.

Dans la dynamique impulsée par Muséomix en Nord Pas-de-Calais, coordonné et financé par le Pôle numérique culturel, l’Ecomusée de l’Avesnois s’engage dans une démarche d’innovation et de création. Rendre les oeuvres abordables au plus grand nombre, désacraliser le musée, en faire un lieu de vie, de découvertes et de loisirs, voilà un des objectifs de l’Ecomusée de l’Avesnois.

image001 (1)Un premier pas vers un projet d’envergure d’expérimentation muséale

Cet événement marque le lancement du LeM, le Lieu d’Expérimentation Muséale. Une expérience unique qui place d’emblée l’Ecomusée de l’Avesnois dans l’ère du numérique et des nouveaux usages. L’objectif est de réinventer le musée, de proposer aux publics d’autres formes de parcours et de découvertes, d’attirer des populations qui ont perdu le goût de la culture.

Le LeM se définit comme un techno-centre, un lieu dédié à la création, l’expérimentation et la recherche, notamment dans les domaines des nouvelles technologies. Il se veut également être un vecteur de communication pour la promotion de ces projets en développement, des nouvelles tendances ou encore la fédération de partenaires. Il s’agit également de cristalliser autour de ce lieu une activité économique, levier de développement et de création d’emplois. Une stratégie d’aménagement d’un territoire qui semble prometteuse, réaffirmant ainsi le pari audacieux qu’a été l’implantation du Louvre-Lens et, prochainement, des réserves du musée parisien.

http://www.ecomusee-avesnois.fr/

 

Article suivant:

La French Tech ne se fera pas sans le Louvre Lens Vallée, le Pôle Numérique Culturel